Bach, Prélude en do# mineur, BWV 872, Daniel Barenboïm

20/5/2017

 

Voici deux versions :


Celle de Daniel Barenboïm, très belle. Pour moi le passage le plus beau est à 30 sec. la musique nous montre toute l'émotion qu'il y a dans un tout petit détail de la vie sensible, fugace et fragile, qui révèle le merveilleux du monde

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECHERCHER PAR THÈMES
ARTICLES RÉCENTS
Please reload