POURQUOI CE SITE ?

Aujourd’hui, n’importe qui peut propulser - le verbe est  souvent employé - son propre site internet. Cette facilité technique à entrer sur un réseau mondial interroge. Doit-on être, ou du moins se considérer comme une personnalité pour oser mettre en ligne un site personnel, et sur quels critères peut-on se définir comme tel ? Autrement dit, le fait qu’internet soit ouvert à tous, et remette ainsi en jeu les hiérarchies, la place de l’individu, le périmètre de sa libre expression, telle qu’on se la représente dans l’espace social réel (par opposition au virtuel d’internet) pose-t-il un problème ? Chacun devrait-il examiner préalablement sa légitimé à exister numériquement, à proposer un contenu ? La logique de ce questionnement, qui revient à transposer sur internet nos représentations des processus de légitimation que l’on connaît par ailleurs, est très vraisemblablement un erreur. Par sa neutralité revendiquée, et surtout par sa capacité infinie à engranger du contenu sans nécessité de s’organiser, de classer, pour fonctionner correctement, internet n'a pas besoin de conditions d'entrée. Entrer sur internet ne donne aucun droit ni aucun pouvoir, se connecter ne mène nulle part automatiquement. C’est aux utilisateurs, et à eux-seuls en tant qu'utilisateurs, qu’il revient de juger si tel ou tel contenu à disposition mérite d’être consulté. S'il y a une question de légitimité, c'est celle de son propre parcours d'internaute sur la toile : est-ce que je perds mon temps, est-ce que mon activité numérique à un sens, une cohérence, une utilité ? Un site internet n’est alors qu’une proposition, soumise à la sagacité des internautes, libres d’en débattre, de la critiquer, si elle le mérite. Au départ, les données stockées sur internet sont des données fantômes, qui n'intéressent personne, il y a la place de les stocker, et donc pas lieu de les embêter.  L'enjeu d'internet, c'est de permettre à tout un chacun d’expérimenter la parole publique, et potentiellement d’échanger avec tous ceux qui se trouvent intéressés par un même sujet, pour progresser ensemble, s'enrichir mutuellement. C’est formateur et passionnant.