Aaron Copland, concerto pour clarinette


Cette pièce accepte la mélancolie, comme une profonde sagesse au lyrisme délicat, qui, dans la deuxième partie, se bat avec ses limites.

#Copland

RECHERCHER PAR THÈMES
Pas encore de mots-clés.
ARTICLES RÉCENTS