Piazzolla, Maria de Buenos Aires,


Par l'ensemble de cuivres du Royal Concertgebouw Orchestra.

Je trouve cette interprétation tout à fait remarquable ; de la musique de chambre pour ensemble de cuivres extrêmement poussée. Une musicalité qui fait oublier la prouesse technique des trompettistes notamment. La danse toujours présente, quelques crescendo saisissants, un passage au bugle particulièrement sensible et une sonorité de la trompette picollo très travaillé.

#Piazzolla #trompette #MiroslavPetkov #OmarTomasoni

RECHERCHER PAR THÈMES
Pas encore de mots-clés.
ARTICLES RÉCENTS